Que sont les maisons bioclimatiques ?

Les maisons bioclimatiques sont des maisons capables de maintenir une température intérieure confortable en utilisant uniquement des ressources naturelles et des matériaux de construction appropriés. Continuez à lire cet article pour tout savoir sur ces types de maisons.

Principes de base de l’architecture bioclimatique

Le concept de « maison bioclimatique », bien que tendance, n’est pas entièrement nouveau. Au fil des siècles, l’être humain, même sans le savoir, a profité des ressources naturelles et de l’environnement pour construire des habitations aussi confortables que possible. En effet, chaque pays où région intègre des caractéristiques spécifiques dans son architecture traditionnelle en fonction du type de matériaux disponibles, du climat ou de sa localisation. Actuellement, et à un moment où nous sommes plus conscients de la nécessité d’être respectueux de l’environnement, le retour à cette mentalité est important. C’est pourquoi les maisons bioclimatiques sont postulées comme l’une des meilleures options de construction pour le 21e siècle.

La philosophie de l’architecture bioclimatique peut être divisée en ces deux principes

Adaptation climatiques

Pour atteindre une température intérieure adaptée, lors de la conception d’une maison bioclimatique, différentes stratégies sont utilisées en fonction de l’emplacement. Les plus importants sont l’orientation, l’isolation thermique et la ventilation. Par exemple, si la façade de la maison est orientée au sud, vous pouvez y avoir de grandes fenêtres pour profiter de la chaleur en hiver. Mais il faudra également installer des stores, des porches, des pergolas ou d’autres filtres solaires pour vous protéger du soleil en été. En ce qui concerne la ventilation, les maisons bioclimatiques ont généralement une ventilation croisée. Ceci est réalisé en plaçant des fenêtres sur des façades opposées. De cette manière, l’air génère un chemin entre une façade froide et une façade chaude, soit pour rafraîchir la maison l’été, soit pour l’aérer tout au long de l’année.

Économie d’énergie

Les maisons bioclimatiques peuvent consommer 80 à 90 % d’énergie en moins par rapport à une maison conventionnelle grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables. Dans de nombreux cas, on parle de maisons autosuffisantes qui peuvent générer un surplus d’énergie à vendre. Les matériaux des maisons bioclimatiques sont naturels et s’adaptent à l’environnement. Certains de ces matériaux sont du bois, de la céramique ou de la pierre. Le premier, étant poreux, capte l’excès d’humidité et le libère lorsque le niveau d’humidité relative à l’intérieur de la maison est trop bas. Ces derniers ont une grande capacité à stocker la chaleur du soleil, ce qui permet de maintenir une température intérieure stable aussi bien en hiver qu’en été.

Non classé